[Mozac (Abbaye Saint-Pierre)]

 L'extérieur :
[Abbaye de Mozac]
Façade Nord
Mozac, bourgade des faubourgs de Riom (à 15 km au Nord de Clermont-Ferrand), est surtout réputée pour les chapiteaux et le trésor de son église Saint-Pierre.

C'est l'église d'une ancienne abbaye bénédictine fondée au 7ème siècle par le sénateur Calminius et son épouse Namadia.

L'extérieur est toutefois assez décevant, l'église ayant perdu les parties hautes de sa nef, son chœur, son transept et son clocher romans lors des tremblements de terre qui firent d'importants dégâts en Auvergne, au 15ème siècle.

L'église est précédée d'un clocher-porche pré-roman, de plan carré, assez bien conservé.
L'accès à l'intérieur se fait par un porche en partie roman, dont l'archivolte est ornée d'une inscription gravée invitant le visiteur à regarder vers les hauteurs.

On remarquera, au dessus de la porte murée du bras sud du transept (accès à l'ancien cloître), un linteau en batière: un abbé de Mozac y est présenté à la Vierge et à son fils par les saints Pierre, Jean et Austremoine.
[Tympan (entrée ancien cloître)]
Linteau dit de
« l'Hommage »

Visite de l'intérieur :
[Piliers de la nef]
Piliers de la nef
En pénétrant à l'intérieur, on découvre une église en grande partie mutilée et fortement remaniée.

La seule partie romane intacte est le bas-côté nord, qui a conservé ses voûtes.

Il ne reste de l'architecture initiale, semblable à celle des églises d'Issoire et d'Orcival, que les piliers et les grandes arcades de la nef.

L'église a conservé ses stalles du 15ème siècle, ainsi que sa chaire abbatiale au dais ouvragé.
Mais l'église Saint-Pierre est surtout réputée pour la beauté et la richesse de ses nombreuses sculptures.

La quasi totalité des chapiteaux de la nef est toujours en place.

Ces chapiteaux représentent aussi bien des sujets bibliques (Jonas dans le ventre de la baleine, Samson et Tobie, ...) que des sujets d'origine orientale ou antique (griffons, atlantes, centaures, singe cordé, ...), tels qu'on en retrouve dans la plupart des églises romanes auvergnates.

[Chapiteau de la nef]
Chapiteau (hommes
sur boucs affrontés)
Les chapiteaux
Malgré la destruction du chevet, de très jolis chapiteaux du déambulatoire ont pu être sauvegardés et sont exposés à hauteur d'homme; ce sont de vrais chefs-d'oeuvre de l'art roman.
[Chapiteau de la Résurrection]
Chapiteau
(La Résurrection)

Deux d'entre eux sont déposés au fond de l'église :

-  
le chapiteau de la résurrection : sur ce chapiteau, la résurrection du Christ est représentée indirectement par la visite des Saintes Femmes au tombeau gardé par un soldat endormi et par un ange annonciateur.

-  
le chapiteau des Atlantes : quatre hommes, en buste, sont agenouillés aux quatre angles de la corbeille, les jambes et les bras remontant vers le haut et formant une double guirlande autour du chapiteau.
[Chapiteau des Atlantes]
Chapiteau
(Les Atlantes)

[Chapiteau des vents]
Chapiteau
(Les vents)

Dans le chœur, un troisième chapiteau de même provenance est exposé. Il s'agit du chapiteau des Vents, découvert dans un mur il y a une quinzaine d'années.

Quatre anges de l'Apocalypse de Saint-Jean, debout aux quatre angles de la corbeille, ferment la bouche de quatre personnages personnifiant les Vents. Ce sujet original est unique en Auvergne.

Les autres chapiteaux de l'église utilisent des sujets du bestiaire, ainsi que des thèmes fantastiques.
Les sculptures de Mozac représentent un sommet de l'art roman auvergnat, par leur homogénéité, leur canon trapu, la souplesse des drapés et la sérénité des visages.

Le Trésor
[Châsse de Saint-Calmin]
Châsse de Saint-Calmin
L'église Saint-Pierre est également réputée pour la merveilleuse châsse de Saint-Calmin, renfermant les reliques de ses fondateurs.

C'est un des chefs-d'oeuvres de l'émaillerie limousine, en émaux champlevés, de la fin du 12ème siècle.
C'est la plus grande (L: 81cm, l: 24cm, h: 45cm) et l'une des plus belles des châsses limousines qui nous soient parvenues.
Elle est en bois recouvert de quatorze plaques de cuivre émaillé.
Les couleurs sont somptueuses, notamment les variétés de bleu, couleur dominante.

Sur la face principale est représenté le Christ en croix entouré par la Vierge et
Saint-Jean.

Au revers est illustrée la vie des fondateurs Saint-Calmin et son épouse Namadie.
Les 2 pignons sont consacrés l'un à la Vierge Marie, l'autre à Saint-Austremoine.
[Détail châsse de Saint-Calmin]
Châsse de Saint-Calmin
(détail)

Introduction   |   Structure   |   Galerie   |   Glossaire
[Clermont-ferrand] [Ennezat] [Issoire] [Orcival] [Saint-Nectaire] [Saint-Saturnin] [Allier] [Cantal] [Haute-Loire] [Puy-de-Dôme]