[Glossaire]
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z


Abside :
Extrémité arrondie ou polygonale de la nef centrale, généralement orientée (c'est à dire dirigée vers l'Orient), dans laquelle se trouvent le maître-autel et le choeur.

Absidiole :
Petite abside, synonyme de chapelle.

Arc :
Courbe dessinée par une voûte ou la partie supérieure d'une ouverture.

Arcade :
Ouverture en arc.

Arcature :
Série de petites arcades décoratives, réelles ou simulées (aveugles).

Arc-diaphragme :
Arc transversal de soutien entre deux travées.

Archivolte :
Bande moulurée concentrique à l'intrados d'une arcade.

Astragale :
Moulure ronde qui sépare le fût d'une colonne de son chapiteau.

Avant-corps :
Nom donné à la partie d'un bâtiment située en saillie par rapport à l'alignement de façade.

Bas-relief :
Ouvrage de sculpture, en saillie sur un fond.

Bas-côté :
Nef latérale d'une église. Synonyme de collatéral.

Bâtière (en) :
En forme de toît à deux pentes.

Berceau :
Voûte demi-cylindrique, caractéristique de l'art roman.

Boulin :
Traverse supportant un échafaudage.

Cella :
Partie des sanctuaires primitifs où se trouvait la représentation du Christ.

Champlevé :
Répandu dans les parties du métal creusées au burin.
Cette technique fût utilisée au 12ème siècle par les ateliers d'émaillage de Limoges.

Chapelle :
Partie annexe d'une église comportant un autel secondaire.

Chapelle orientée :
Chapelle dirigée vers l'est (l'Orient), généralement placée sur les croisillons.

Chapelles rayonnantes :
Chapelles disposées de façon concentrique et ouvrant sur le déambulatoire.

Chapiteau :
Pierre taillée et sculptée surmontant une colonne et recevant la retombée des arcs.
Un chapiteau est composé de 3 parties de bas en haut :
-  
-  
la corbeille et
-  
le tailloir.

Chevet :
Partie extrême de la nef, située au-delà du transept (assimilée à la partie supérieure de la croix).
C'est l'ensemble constitué par le chœur, l'abside, le déambulatoire et les chapelles rayonnantes (lorsque celles-ci existent).

Chœur :
Partie du chevet réservée au clergé, comprenant le sanctuaire et la partie où se chante l'office (généralement meublée de stalles).

Christ Pantocrator :
Christ tout puissant (du grec Pan : tout, et Kratos : puissance).

Claveau :
Pierre taillée en coin, utilisée dans la construction des linteaux, des voûtes et des corniches.

Clocher à peigne :
Mur-pignon, percé de baies, dans lesquelles sont logées les cloches.
Ce type de clocher élémentaire est caractéristique de la Haute-Auvergne.

Collatéral :
Synonyme de bas-côté.

Contre-buter :
Soutenir un mur ou une voûte par des contreforts ou par des massifs de maçonnerie, pour annuler les poussées latérales.

Contrefort :
Bloc de maçonnerie en saillie sur un mur, pour le renforcer à l'endroit des poussées.

Corbeille :
Partie - généralement sculptée - d'un chapiteau comprise entre le tailloir et l'astragale.

Cordon de billettes :
Elément d'ornementation en forme de petites billes disposées en ligne.

Corniche :
Partie saillante qui couronne un édifice, destinée à protéger de la pluie les parties sous-jacentes.

Coupole :
Voûte hémisphérique surmontant un édifice.

Croisée du transept :
Intersection de la nef principale et du transept.

Croisillon :
Bras du transept.

Crypte :
Chapelle souterraine, généralement placée sous le chœur, où étaient déposées les reliques d'un saint.

Cul-de-four :
Voûte formée d'un quart de sphère.

Déambulatoire :
Galerie de circulation faisant le tour du chœur.

Doubleau :
Arc qui double une voûte pour la renforcer.

En plein cintre :
Qui dessine un demi-cercle parfait.

Entablement :
Saillie au sommet des murs d'un bâtiment, qui supporte la charpente de la toiture.

Epannelé :
Dégrossi par une taille en plans qui dégage la forme du sujet.

Façade :
Ordonnance d'architecture donnant sur l'extérieur de l'église, à l'opposé du chevet.

Fresque :
Peinture murale exécutée en utilisant des couleurs délayées à l'eau sur un enduit de mortier frais.

Intrados :
Partie intérieure et concave d'un arc ou d'une voûte. Egalement, ensemble des voussures d'un portail.

Lauzes :
Pierre plate - schiste ou calcaire - utilisée comme dalle ou comme tuile.

Linteau :
Traverse horizontale en pierre qui ferme par en haut une baie ou une porte.

Mandorle :
Forme ovale évoquant une amande, dans laquelle apparaît le Christ en majesté.

Massif barlong :
Structure de forme rectangulaire, surmontant la croisée du transept, dont le côté le plus long se présente de face - barlong - lorsque l'on est dans l'axe de la nef.

Mitré :
Triangulaire = "en forme de mitre".

Mur-pignon :
Mur qui limite une construction sur ces faces latérales et dont le faîte est généralement triangulaire.

Modillon :
Pierre avançant dans le vide, perpendiculairement au mur.

Modillon à copeaux :
Modillon décoré d'enroulements successifs (comme les copeaux de bois faits par un rabot).

Narthex :
Sorte de vestibule ou de portique intérieur, placé à l'entrée d'une église, souvent surmonté d'une tribune.

Nef centrale ou Nef principale :
Partie de l'église comprise entre la façade et le chœur, son nom vient de sa ressemblance avec la nef renversée d'un navire.

Ogive :
Arc bandé sous une voûte et en marquant l'arête. Par extension, arc brisé.

Pendentif :
Procédé de construction permettant d'asseoir une coupole sur un plan carré.
Le pendentif consiste en un triangle incurvé dont la pointe part de l'angle du carré et qui s'évase pour assurer la forme parfaitement circulaire sur laquelle s'appuie la coupole.

Penture :
Bande de fer, souvent décorative, fixée à plat sur une porte et permettant de soutenir celle-ci sur le gond.

Piédroit :
Montant vertical encadrant un portail.

Porche :
Local d'entrée de l'église, ouvert sur l'extérieur par des baies sans vantaux.

Sanctuaire :
Partie de l'église, située autour de l'autel principal, où ont lieu les célébrations liturgiques.

Tailloir :
Partie supérieure d'un chapiteau, tablette carrée ou polygonale sur laquelle repose la retombée des voûtes.

Tétramorphe :
Représentation symbolique des quatre évangélistes :
-  
l'aigle pour Saint-Jean,
-  
le taureau pour Saint-Luc,
-  
le lion pour Saint-Marc et
-  
l'homme (ailé ou non) pour Saint-Mathieu.

Tour-lanterne :
Tour élevée au-dessus de la croisée du transept, dont les fenêtres servent à éclairer le chœur.

Transept :
Nef transversale qui coupe la nef principale d'une église et lui donne la forme symbolique d'une croix.

Travée :
Portion de la nef comprise entre deux supports.

Tréflé :
En forme de trèfle.

Tribune :
Galerie située au-dessus du narthex ou des bas-côtés.
Les voûtes des tribunes latérales servent souvent à contre-buter la voûte de la nef centrale.

Trompe :
Section de voûte formant saillie et supportant la poussée verticale d'un élément de construction en surplomb par rapport à un mur.

Tuf :
Roche volcanique légère et poreuse.

Tympan :
Espace en forme de demi-cercle compris entre le linteau et l'arc d'un portail. Souvent sculpté.

Voussure :
Arc d'un portail retombant sur un piédroit.

Voûte :
Ouvrage de maçonnerie cintré, fait de pierres spécialement taillées, servant en général à couvrir un espace en s'appuyant sur des murs, des piliers ou des colonnes.


Introduction   |   Structure   |   Galerie
[Clermont-ferrand] [Ennezat] [Issoire] [Mozac] [Orcival] [Saint-Nectaire] [Saint-Saturnin] [Allier] [Cantal] [Haute-Loire] [Puy-de-Dôme]