[Quelques autres églises auvergnates]

Haute-Loire

Auzon
[Collégiale Saint-Laurent (Auzon)]
Situation :
Environ 15 à 20 km au Sud-Est d'Issoire.

Caractéristiques :
Le village d'Auzon s'élève à l'extrémité Est d'un éperon rocheux.
Sa collégiale Saint-Laurent, fortifiée, utilise un rocher comme socle.
C'est une église à nef unique composée de 4 travées.

Son plan est identique à celui de l'église voisine de Mailhat (Puy-de-Dôme) :
-  
le sanctuaire, en hémicycle à l'intérieur, est pentagonal à l'extérieur.
-  
trois absidioles sont enchâssées dans l'épaisseur du mur et ouvrent directement sur le chœur.

Une autre des particularités de cette église est le porche massif (appelé "ganivelle" dans la région), aux chapiteaux sculptés, ouvert sur son côté Sud.
Le portail, du 12ème siècle, est recouvert de cuir garni de pentures en fer.

A l'intérieur, face à l'entrée, une statue en pierre blanche de Notre-Dame du Portail occupe une petite chapelle entièrement décorée de peintures murales.

Dans le chœur, l'église conserve également un magnifique Christ roman, en bois.

Blesle
[Eglise Saint-Pierre de Blesle]
Situation :
Environ 20 à 25 km au Sud-Ouest d'Issoire.

Caractéristiques :
Blesle est un vieux bourg aux ruelles étroites bordées de maisons anciennes, situé à proximité des gorges de l'Alagnon.

Il a la particularité de posséder une église sans clocher et un clocher sans église :
-  
l'église Saint-Pierre est l'ancienne église d'une abbaye de bénédictines nobles, dont le clocher fut abattu lors de la Terreur
-  
le clocher Saint-Martin, abritant l'horloge municipale, est le seul vestige d'une église du 14ème siècle abattue en 1793.

L'église Saint-Pierre possède une courte nef surélevée à 2 travées, du 11ème siècle.

Le transept est largement débordant; la fenêtre du croisillon Nord est ornée d'animaux fabuleux.

Le vaste chœur est précédé de 3 travées inégales et flanqué d'un seul collatéral terminé par 2 absides perpendiculaires.

Le portail du croisillon Sud - entrée principale - possède des portes en bois clouté du 12ème siècle. Les voussures de son porche sont ornées d'originales fleurs à 5 pétales.

Dans l'ancien chœur des Dames est aménagé un trésor comprenant notamment une grande Vierge en majesté et un Christ en bois polychrome.

Brioude
[Eglise Saint-Julien  de Brioude]
Situation :
Environ 30 km au Sud d'Issoire.

Caractéristiques :
Brioude, important marché agricole situé sur une terrasse dominant la riche plaine de l'Allier, possède la plus grande église romane d'Auvergne (74 m de long, contre 65 m à Issoire).
La basilique Saint-Julien se rattache à l'école romane auvergnate par le bel ordonnancement de son chevet étagé et par les mosaïques de l'abside.

Construite sur le tombeau de Saint-Julien - soldat romain chrétien, décapité aux portes de Brioude - c'est l'un des sanctuaires les plus vénérés de la région.

Le transept, non débordant et sans massif barlong, est surmonté d'un clocher octogonal, reconstruit au 19ème siècle, remarquable par la mosaïque polychrome de son toit.

Sous le porche Sud, les vantaux du portail du 12ème siècle - jadis recouverts de peaux - ont conservés leurs belles pentures et leurs heurtoirs en bronze d'époque romane, en forme de tête de lion et de singe.

A l'intérieur, où l'on entre par un magnifique narthex à deux étages, on est frappé par l'ampleur du vaisseau ainsi que par la chaude coloration des grès utilisés pour la construction.
Le pavement de la nef est constitué de galets multicolores de l'Allier.

On remarquera, par ailleurs, les superbes fresques romanes du 13ème siècle, récemment mise en valeur :
-  
Cavaliers de l'Apocalypse (sur les voûtes de deux absidioles),
-  
Jugement dernier (dans la chapelle Saint-Michel, à l'étage du narthex) : ce Christ en majesté et son cortège d'anges est un bel exemple de peinture romane.

Le caractère auvergnat de l'édifice se manifeste également dans la série exceptionnelle de chapiteaux : porteurs de brebis, ânes jouant de la lyre, aigles aux ailes déployées, singe tenu en laisse, chimères, griffons, minotaures, sirènes, tritons ...

La crypte du 9ème siècle, limitée à une cella centrale, est supposée être le lieu du tombeau du martyr.

Chanteuges
[Abbaye de Chanteuges]
Situation :
Environ 40 km au Sud-Sud-Est de Brioude.

Caractéristiques :
Chanteuges occupe un site privilégié, dans le haut val d'Allier, au débouché des gorges de l'Allier dans la plaine de Langeac.
Son église est érigée, sur un étroit promontoire basaltique séparant les gorges de l'Allier de celles de la Desges.

Cette ancienne abbatiale bénédictine comprend une nef de quatre travées, d'une largeur considérable.
Cette nef est éclairée par des fenêtres latérales hautes et par le grand vitrail de façade (oeuvre du 16ème siècle).

A l'extérieur, les fenêtres hautes sont reliées par une arcature (comme à Chatel-Montagne).
Cette arcature, faite d'arcs tréflés, alterne avec les fenêtres.

Les chapiteaux, attribués au même atelier que ceux de Mozac, sont d'une grande qualité. Les plus soignés se trouvent dans le bas-côté Sud. On y retrouve des thèmes propres aux églises de Limagne : atlantes, aigles aux ailes déployées, sirènes, porteurs de brebis, châtiment de l'usurier ...

Dans le collatéral Nord, on trouve un chapiteau représentant un saint dans une barque, accompagné par deux anges et par deux griffons. Cette scène reste encore, à ce jour, un mystère.

Lavaudieu
[Abbaye de Lavadieu]
Situation :
Environ 10 km au Sud-Est de Brioude.

Caractéristiques :
Village pittoresque du vallon de la Sénouire, Lavaudieu conserve les restes d'une ancienne abbaye de Bénédictines, fondée au Xième siècle.
Le clocher octogonal de l'église, tronqué lors de la Révolution (d'où son aspect caractéristique), présente deux étages de baies en plein cintre.

Petit clin d'oeil à l'Histoire: la girouette qui surmonte ce clocher a la forme d'un bonnet phrygien.

A l'intérieur, la nef principale - voûtée en berceau - est doublée au Nord d'une nef latérale gothique voûtée d'ogives.

L'attrait principal de cette église est constitué par les magnifiques fresques du 14ème siècle - découvertes en 1967 - qui ornent l'immense arc-diaphragme séparant la nef centrale du chœur, ainsi qu'une partie des murs et des voûtes.

Au Sud, entre l'église et le réfectoire, le prieuré a conservé un charmant petit cloître entouré de très jolies colonnettes monolithiques, aux chapiteaux très simples, d'une grande variété : simples ou jumelées, cylindriques ou polygonales, ouvragées ou unies.
A l'étage, une galerie en bois apporte une note rustique à l'ensemble.

Une grande fresque occupe toute la paroi Est du réfectoire :
-  
à la partie supérieure, un immense Christ en majesté trône entouré des symboles des quatre évangélistes,
-  
au niveau inférieur, la Vierge est entourée de deux anges et des apôtres.

Notre-Dame des Chazes
[Notre-Dame des Chazes]
Situation :
Environ 45 km au Sud-Est de Brioude, 10 km au Sud-Est de Langeac.

Caractéristiques :
C'était une ancienne dépendance de l'abbaye voisine de Saint-Pierre des Chazes, fondée en 800 et réservée aux filles nobles.
Celles-ci vivaient en habitations particulières (ou cases), d'où le nom de "Chazes".
La chapelle est réputée pour son site, son clocher-porche (imité de celui de la cathédrale du Puy) et sa belle vierge de majesté.

Sur la commune de Saint-Julien des Chazes, la chapelle de Sainte-Marie des Chazes est complètement isolée dans les gorges de l'Allier, sous une imposante coulée de basalte.

Sous le porche aux puissantes arcades, douze marches permettent d'accéder à la porte de la chapelle.
A l'étage une tribune ouvre sur la nef. Le chevet est en hémicycle dans un mur à cinq pans.

Le clocher (restauré au 19ème siècle) est de plan carré et comporte sur chaque côté de hautes baies jumelées. La flèche en pierre, aux arêtes incurvées, comporte une lucarne sur chaque face.


Introduction   |   Structure   |   Galerie   |   Glossaire
[Clermont-ferrand] [Ennezat] [Issoire] [Mozac] [Orcival] [Saint-Nectaire] [Saint-Saturnin] [Allier] [Cantal] [Puy-de-Dôme]